vendredi 2 janvier 2009

Cinéma 2008

Une année où deux films m'ont particulièrement bouleversé : "Un conte de Noël" et "Two Lovers". Même si le reste, je m'en rends compte en faisant cette liste, contient de forts et beaux moments de cinéma, tout pâlît dans la comparaison.

De l'autre coté + ; Sweeney Todd ; No Country for old men + ; La visite de la fanfare + ; There will be Blood ; L'heure d'été ; Juno + ; La ronde de nuit ; 3h10 pour Yuma ; Deux soeurs pour un roi ; Iron Man ; Un conte de Noël + ; Indiana Jones et le Royaume du Crâne de cristal - ; JCVD ; Speed racer ; Valse avec Bachir + ; Sparrow + ; Bons baisers de Bruges ; Kung Fu Panda -; Night and Day ; Souvenir ; Wall-E ; Un millier d'années de bonnes prières + ; The dark knight + ; La princesse du Nebraska ; Gomorra + ; Le silence de Lorna + ; Entre les murs ; Séraphine + ; Appaloosa ; Vicky Cristina Barcelona ; Tokyo! + ; Hellboy 2 ; Mesrine ; Quantum of Solace - ; Musée haut, Musée bas ; Two Lovers + ; Le plaisir de chanter ; Burn after reading.

2 commentaires:

gilda a dit…

Tu vas rire, en cliquant sur les liens je pensais tomber sur une chronique personnelle que tu aurais fait de ces films-là !

"Tout pâlit dans la comparaison" : c'est peut-être ce qui vient d'arriver à un film qu'on m'a envoyé et que j'ai tenté de regarder hier soir en DVD (pour lamentablement piquer du nez) : la veille j'avais vu "Les plages d'Agnès" au cinéma et l'autre sans doute pas si mauvais que ça, ne tenait pas la distance si peu de temps après.
Grâce à toi je sais désormais quoi dire d'un des films qui m'embarrassait.

bladsurb a dit…

Bah non, je ne suis pas du genre à planquer des critiques de films dans un blogue parallèle :-)
En fait, contrairement aux spectacles, je ne ressens pas la nécessité d'inscrire mes impressions des films, parce que je me souviens suffisamment bien de ce que j'ai aimé ou pas, et me fiche pas mal des films que j'aurais oublié.
Dans ces billets annuels, je mets les morceaux de titre qui apparaissent sur les tickets conservés dans l'année, avant de les jeter, et mets les liens pour les expliciter.
J'ai à une autre époque écrit des critiques dans "fr.rec.cinema.discussion", dont il ne reste plus grand-chose (une seule a survécu sur le site archive Lumière, je ne sais pas pourquoi elle et pas les autres).