lundi 8 décembre 2008

La moitié du chemin

A la manière de :
1 3 4 5 6 7 8 12 13 14 17 19 20 22 23 24 25 26 27 28 30 31 33 34 35 39 40 42 45 46 48 50 51 54 56 57 59 64 66 67 68 69 71 74 75 77 78 79 80 81 85 88 90 91 93 95 99 100 101 102 103 104 108 110 112 117 121 122 127 129 130 131 133 134 136 137 138 145 146 149 150 151 152 155 158 159 161 164 165 166 167 172 173 174 175 176 177 178 182 184 185 190 192 194
La dernière livraison, avec des cantates du Premier de l'an particulièrement toniques et revigorantes, a permis au pèlerinage de franchir le cap des 100. Profitez-en !

2 commentaires:

Joël a dit…

Au disque, je les ai toutes, sinon, pour le moment, voici ma liste (en comptant les œuvres vocales entendues en concert qui ne soient pas forcément des cantates) :
11 12 22 23 26 36 38 46 55(x2) 56 68 82 98 101 102 106 127 135
140(x2) 146 159 180 196 199(x2) 207 214 215 225 226 227 228 229 230 232(x4) 235 243(x2) 244(x4) 245(x5) 248(x6) [la cantate 248-5 a réussi à passer entre les gouttes] 249.
Je viens seulement de réaliser que le cycle de cantates de Gardiner a été exécuté sur une seule année !

bladsurb a dit…

C'est une caractéristique essentielle de cette intégrale ! Peu de répétitions, une sorte d'urgence constante, des enregistrements en public sans qu'on l'entende (ouf), cela donne une fraicheur, une vivacité, qui à mon avis remplace avantageusement la recherche très poussée de mise en place ou de tempi, etc, telle qu'on peut la trouver par exemple chez Suzuki, où , à force d'être d'une impeccable et inexorable justesse, la musique finit par sonner un peu anesthésiée.