mardi 24 juillet 2007

Celea Couturier Humair Trio (Arènes de Montmartre - 23 Juillet 2007)

Pleuvra ? Pleuvra pas ? Installés sur les gradins de pierre de ce fort sympathique coin de verdure sur la butte, nous étions nombreux à observer le ciel et les nuages rapides. Finalement, il se mit à pleuvoir cinq minutes avant le début du concert, et pendant bien trois quarts d'heure. Abrités sous des parapluies, pour certains prêtés par les organisateurs, nous restâmes tous pour nous délecter de la musique, accompagnée du bruit de la pluie, d'un oiseau moqueur ou d'une voiture récalcitrante ; charmes des concerts en plein air !
S'il fallait d'un mot résumer la musique jouée ce soir : élégance. Pas d'esbrouffe, peu de spectaculaire, mais de la tenue, et une grande classe. A la contrebasse, Jean-Paul Celea explore les mélodies, pose pour ses comparses des repères précis, puis vagabonde sans jamais se perdre, dans des contrées remplies d'émotions et de sincérités ; à la batterie, Daniel Humair nous offre une infinie variété de couleurs aux cymbales, jongle sereinement avec les tempi, donne du souffle et ouvre les espaces ; au piano, François Couturier mixe les essences du Jazz et de la musique classique, dans une recherche d'équilibre où les accords plaqués ne sont jamais surpuissants, ni les notes enchainées en cascades trop rapides, tout dans la nuance et la distinction. Elégance, disais-je, donc.
Les sources sont variées : du Mahler (sic : "le célèbre 'Mort à Venise' de Mahler"), du Beethoven (une magistrale réinterprétation de la marche funèbre de la septième symphonie, où la batterie roule son désespoir hargneux sous le duo piano-basse énonçant le thème en minimalistes), du Britten, le thème de "Deer Hunter" suivi d'un morceau d'Ornette Coleman, des compositions de Jazz modernes, et des improvisations plus libres, où la musique respire tranquillement de l'un à l'autre ; le tout unifié par le jeu de ces trois compagnons, qu'une solide habitude lie, et dont le disque annoncé chez Bee Jazz pour l'automne promet d'être fort intéressant.

En attendant de pouvoir les entendre, vous pouvez les voir.

3 commentaires:

ptilou a dit…

Humair à nouveau ce WE au parc Floral... mais avec son Baby Boom...
Un Monsieur très élégant, gentleman drummer ! c'est sûr

madama abricot a dit…

Et ce samedi au Parc Floral, c'est Brigitte Engerer. Bonne journée Bladsurb

Anonyme a dit…

Tres belles photo du concert.
Ils seront en concert le 1er octobre au Theatre de l'Athénée.
Merci,
MG/BEE JAZZ